Si le web m’était conté #1 : le caca et le Japon, un saxophoniste sosie de Gunther et le cri Wilhelm

Pas le temps d’écrire de superbes articles polémiques sur Vivolta aujourd’hui du coup je me contente de repomper la meilleur invention du journalisme LOL, à savoir la revue web. Ne rigolez pas, c’est sans doute cet ingénieux système d’articles qui a permis à Titiou Lecoq de bosser pour Slate (en plus de son style d’écriture lolilol et ses angles de papiers originaux)*. Si c’est bon pour elle c’est bon pour tous les blogueurs/pigistes en galère).

Cette semaine nous avons donc le droit à une comparaison parfaitement judicieuse entre un accident nucléaire et un gros caca. Les Japonais sont vraiment un peuple étonnant.

Une vidéo qui me rappelle ça.

Dans un autre registre, en France, on fait aussi du lol remix et on crie aussi son amour à Wilhelm.

Enfin, « he’s the hero Internet deserves », voici Sergio, A.K.A. Sexy Sax Man, un mélange improbable de Gunther (pour la coupe de cheveux et la moustache crypto gay et d’un saxophoniste (tout le reste)

De rien

* Non ce n’est pas de la lèche gratos pour Titiou, j’aime vraiment ce qu’elle fait. Pour les jeunes aspirants journalistes vous pouvez même vous inspirer d’elle puisqu’en fait Titiou a commencé son blog comme toutes les filles de l’Internet, c’est à dire, en racontant sa vie amoureuse qui à cette époque était visiblement merdique. Du coup voilà un excellent pro-tip pour tout ceux qui veulent commencer une carrière de journaliste indépendant.

A propos David-Julien Rahmil

Infiltré dans le milieu du journalisme, je vous ouvre mon coeur et entreprend une exploration de cette profession tellement magique.
Cet article a été publié dans du LOL. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Si le web m’était conté #1 : le caca et le Japon, un saxophoniste sosie de Gunther et le cri Wilhelm

  1. Titiou Lecoq dit :

    Coucou, juste pour préciser, c’est pas du tout la revue du web qui m’a faite bosser sur Slate. (Je sais même pas si j’en faisais à l’époque.)

  2. Titiou Lecoq dit :

    En fait, je suis en train de me demander comment je me suis retrouvée sur Slate et j’en sais trop rien. Mais le fait que je sois prête à passer 60 heures sur un papier payé 3 euros a dû jouer un peu…

  3. David-Julien Rahmil dit :

    Quelle rapidité, je suis impressionné ! En tout cas merci pour ton commentaire et n’hésite pas à raconter comment ça s’est passé pour entrer à Slate !

  4. David-Julien Rahmil dit :

    Arf, t’es vraiment trop rapide ! J’espère que ce ne sont pas les vrais tarifs de Slate Même si il m’arrive de bosser aussi 60 h sur un papier qui au final me rapportera 300 euros net.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s